Accélération

Pourquoi délaissé-je ce blog ?

Plus le temps (je dois m’occuper de mon âme d’abord), plus l’envie, plus le courage, plus l’utilité ? Un peu de tout cela certainement.

Mes lecteurs l’auront peut-être remarqué : si nous ne sommes pas entrés dans la phase finale de l’Apocalypse (oui, je parle bien de celle de St Jean), cela y ressemble furieusement.

J’en connais un rayon long comme le bras en eschatologie. Ce n’est donc pas la peine de me rétorquer « mais non, nous ne sommes qu’à la fin du 5ème âge, donc même si cela secoue fort en ce moment, ce n’est qu’une répétition,  une répétition seulement de la toute fin qui n’aura lieu qu’au 7ème âge. »

Peut-être avez-vous raison si vous pensez cela, ou peut-être que c’est moi. Qui sait, à part Dieu Lui-même ? En attendant que les faits se dévoilent, il y a donc certainement matière à discussion, mais si vous voulez me convaincre, il vous faudra de très solides arguments, et depuis des années que j’étudie la question, je n’en ai rencontré.. aucun.

En revanche, j’ai de plus en plus d’arguments en faveur de la thèse contraire, celle qui soutient que nous serions « déjà » arrivés au 7ème âge de l’Eglise. Il y a quelques années, j’étais très indécise, aucun argument ne me faisant pencher ni d’un côté ni de l’autre. Les choses ont changé à présent.

Voici donc quelques signes (comme le laisse supposer le titre de cet article, tout va maintenant beaucoup TROP VITE pour que je les puisse donner tous, si seulement c’était possible) qui me font pencher du côté de la thèse du 7ème âge.

*****

La mise en place de la dictature dans notre pays qui fut autrefois la France, est presque terminée. Il ne reste que deux étapes  : interdire la religion catholique ou tout au moins le culte public, et supprimer l’argent liquide (ce dernier point est prévu pour 2022). Cette dictature est l’embryon de la dictature européenne puis mondiale anti-christique que les dirigeants cachés du monde, à vrai plus si cachés que cela, nous préparent.

L’arsenal de lois anti-dissidents (lois terroristes pour dire le vrai), le flicage et fichage généralisés, ainsi que la monnaie uniquement virtuelle, permettront de contrôler entièrement la population. Quiconque déviera de la pensée autorisée (ne parlons pas du comportement de chacun, qui devra être absolument dans les clous définis par le pouvoir) se verra dans l’impossibilité d’acheter ou de vendre, et ce grâce à un simple clic de souris dudit pouvoir, ou même en vertu d’algorithmes automatiques pré-programmés, ce qui est encore plus économique à l’usage.

Le « dissident » sera donc condamné à mourir, à vivre dans la rue (cependant une autre loi sera certainement pondue pour euthanasier les clochards), ou à se cacher dans les bois en vivant de racines, que sais-je…

Si cela vous rappelle quelque chose c’est bien normal. Je vous invite à lire ou relire l’Apocalypse, chapitre 13, verset 17 …

Ce verset décrit-il oui ou non ce que nous sommes en train de vivre ?

Les populations européennes sont asservies, remplacées par de la main d’oeuvre bon marché. Le but est de transformer l’Europe puis le monde en une espèce de goulag où seuls ceux qui pourront produire quelque chose pour « l’élite » auront le droit de survivre, comme des bêtes, tandis que les autres seront éliminés.

Ajoutez à cela le transhumanisme qui veut faire de l’être humain une matière première comme une autre, la suppression des lois de la nature (distinction des sexes, distinction des races, etc.) et vous obtenez un monde de cauchemar auprès duquel les plus effroyables productions de la littérature de science fiction horrifique font figure de comptines gentillettes.

Si l’antéchrist doit paraître très bientôt, nul doute que Bergoglio cet imposteur ne soit le Faux Prophète. J’ai pensé à cela dès que cet énergumène, qui est en train de s’activer à finir de ravager ce qu’il peut rester de chrétienté, est monté sur le trône de St Pierre. Il est âgé et d’une santé médiocre, ce qui me donne à penser que s’il est lui-même ce faux prophète, l’antéchrist ne peut guère tarder : que nous reste-t-il ? Quelques mois ? Tout au plus un an ? S’il va griller les chataignes auparavant, c’est qu’il n’aura été qu’un précurseur du véritable faux prophète, mais honnêtement, j’ai des doutes, ce qui se passe est trop ENORME pour n’être qu’un coup d’essai d’un hérétique « banal ».

*

Parallèlement à ces signes de mort (physique aussi bien que spirituelle, personnelle aussi bien que civilisationnelle), des phénomènes inexpliqués, inexplicables, se produisent, qui me semblent autant de signes de la fin, eux aussi, quoiqu’à rebours des premiers.

Il est frappant de voir que le mouvement des « gilets jaunes » s’est en partie christianisé, et ce très soudainement. Des gens a priori a-religieux comme Soral ou Dieudonné évoquent le fait que seul Dieu peut nous sortir de la voie sans issue dans laquelle nous pataugeons. Des gilets jaunes portant une croix dessinée sur la poitrine ont fait leur apparition. Est-ce uniquement un coup de pub destiné à rameuter des catholiques vers le mouvement de ces deux personnes, ou bien est-ce sincère, autant qu’ils peuvent l’être du moins,  sachant de notoriété publique qu’ils ne sont pas des modèles de vie vertueuse…l’avenir seul nous le dira. En tout cas, à une époque où la religion catholique est activement persécutée et quasiment menacée d’éradication pure et simple,  c’est plus qu’étrange.

Etrange également la réaction des passants dans la rue, lors de l’incendie (vraisemblablement orchestré par le pouvoir profond) de la cathédrale Notre Dame à Paris : ces personnes se mirent à prier et chanter des Ave pour obtenir de Dieu l’arrêt du feu. La France compte environ 3% de catholiques, selon des sondages déjà vieux de 9 ans, et pourtant il s’est trouvé quelques dizaines de gens, dans les parages de Notre-Dame, à prier pour elle. Les probabilités pour qu’une telle chose se produise sont extrêmement faibles. Qui donc croit encore que quoi que ce soit arrive par hasard ? Pas moi.

4i8ajkl8gc8

*

Enfin, un grand nombre de catholiques que je rencontre régulièrement ou une fois en passant, me confient être à bout de résistance psychologique : la croix se fait lourde, très lourde pour à peu près tous.

Le poids de cette vie devient insupportable :

    • les difficultés personnelles (travail, logement, famille…),
    • l’agression permanente de la société (dans la rue, au travail, dans toutes les relations humaines),
    • la suppression galopante de toutes les libertés et la terreur qui en résulte (plus personne n’ose parler, chacun craint d’être dénoncé par son voisin…),
    • l’insécurité due à l’invasion étrangère sur notre sol et agravée par l’impunité des criminels lorsqu’ils sont par hasard traduits devant la « justice » ripoublicaine,
    • la destruction finale de tout ce qui fut notre civilisation, d’un côté par l’invasion mahométane d’une part et l’athéisme d’autre part, et de l’autre par la folie généralisée de l’inversion complète de la morale naturelle qui va jusqu’à la négation du réel, délire IMPOSE par les lois de la république, qui punit dans le même temps toute vélléité de résistance
    • la Passion de l’Eglise qui est en train de toucher le fond de l’apostasie annoncée par les Ecritures à travers cette fausse Eglise conciliaire qui a usurpé la place de l’Eglise Catholique
    • Dieu qui semble se taire, absolument, et laisser les méchants triompher chaque jour davantage,

Avec tout cela, il serait plutôt étonnant que les Catholiques, qui souffrent évidemment plus que les autres, n’eussent pas un gros « coup de mou ». Sachant que nous avons encore, pour la plupart d’entre nous, les sacrements pour nous soutenir, que sera-ce lorsque nous en serons privés ?!

*

D’autres facteurs enfin me font penser que nous ne sommes pas dans le 5ème âge, mais bien dans le 7ème. Le principal, que je veux juste évoquer brièvement, est celui-ci :

AUCUNE prophétie privée, du moins à ma connaissance, n’a annoncé que Rome tomberait aux mains d’imposteurs et de faux papes. Au contraire, toutes prédisent l’avènement d’un pape fort saint qui souffrirait beaucoup voire même serait martyrisé. C’est ridicule :  quand on voit les « papes » qui se sont succédé depuis la mort de Pie XII et qu’on lit simultanément ces prophéties, on ne peut s’empêcher de rire. Certes, Mélanie Calvat, de la Salette a prétendûment annoncé que « Rome perdrait la Foi et deviendrait le siège de l’antéchrist », mais comme Mélanie a inventé un tas de fariboles délirantes plus fausses les unes que les autres dans la deuxième partie de sa vie, on voit mal ce qui nous pourrait porter à ajouter foi à cette sentence. Tout au plus peut-on considérer cela comme une intuition à laquelle les faits ont donné raison, mais certainement pas comme une prophétie ou pire, une locution qu’elle tiendrait de la Très Sainte Vierge.

Heureusement, les révélations privées sont absolument libres de créance, même les messages de Fatima qui génèrent pourtant des millions de fans absolutistes qui en considèrent chaque mot comme parole d’Evangile, et dont le 3ème secret déclarait « au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi » … comme si le Portugal avait échappé à la grande Apostasie !

En réalité, c’est qu’il y a un monde entre ce que la Sainte Vierge a pu dire aux « voyants », et ce qu’ils ont retranscrit ensuite, ces deux exemples entre des dizaines le montrent puissamment. Les révélations privées peuvent avoir quelque utilité parfois, mais ce que j’observe à chaque tournant, c’est que les prophéties qu’elles portent ont surtout vocation… à ne jamais se réaliser !

Reste donc à revenir à mon constat initial : que je sache, aucune révélation ou prophétie privée n’a jamais annoncé le remplacement de l’Eglise par une fausse Eglise apostate qui mènerait les âmes à la ruine via des « pseudo » papes maçons, juifs, lucifériens. Seule l’Apocalypse de st Jean évoque ce mystère d’iniquité. D’où je conclus que cette histoire d’un 6ème âge (Philadelphie) qui devait être une époque de restauration et de grandeur de l’Eglise,  est soit du passé, soit a été carrément mal interprétée. Le vénérable Holzhauser voyait le 6ème âge dans son futur : peut-être était-il simplement dans son passé, donc a fortiori dans le nôtre.

A nous, il ne resterait donc que l’âge final, l’âge antéchristique, dont on pourrait situer le commencement grosso modo à la révolution « française », et dont nous semblons toucher le terme à présent.

Les commentaires polis sur le sujet sont les bienvenus, merci d’éviter les insultes et les anathèmes (les fous furieux, abstenez-vous, j’ai autour de moi ma dose journalière de personnes haineuses, ça va, c’est bon).

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, Ripoublique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Accélération

  1. Merle Noir dit :

    Bonjour, Mésange. J’aimerais que vous développiez ce que vous laissez entendre au sujet de Mélanie Calvat et d’autres révélations privées, notamment celles faites aux trois bergers de Fatima.

    Amitiés

    Merle Noir

  2. la Mésange dit :

    Cher Merle, pour Mélanie Calvat, suivez le lien dans l’article, tout est dit !
    Pour Fatima, je n’ai guère autre chose à dire que ce que j’ai écrit, à savoir que la phrase « au Portugal se conservera… » s’est clairement révélée… fausse ! ce qui prouve (mais l’Eglise nous l’enseigne) que les révélations privées ne sont pas à prendre comme un enseignement de foi : on peut les croire, ou non, on est libre.

  3. Yvan dit :

    Chère Mésange,
    Dieu fait en sorte que nous ne puissions connaître l’avenir, mais pour notre consolation, nous conforter et montrer Sa puissance, Il nous accorde de reconnaître les prophéties au moment de leur accomplissement. Nous sommes bien au treizième chapitre de l’Apocalypse. Et dans ce chapitre, je m’attache tout d’abord à ce qui est dorénavant compréhensible : « puis je vis une autre bête monter de la terre, qui avait les cornes de l’agneau mais parlait comme le dragon » (Cette citation ne vient ni de Segond ni de Crampon mais de Dom de Monléon). Dans cette figure on reconnaît parfaitement un/des papes qui sont ceux du conciliabule. La prophétie de la Salette : Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist, est à prendre sans hésitation, contrairement au reste des vaticinations de Mélanie. Donc, ces prophéties annoncent bien l’impensable : Rome tombée aux mains d’imposteurs, de faux papes. Or, s’il est clair que si le grossier personnage qui occupe actuellement le Siège finit de liquider la morale chrétienne, il ne dit pas autre chose que ce que ses prédécesseurs enrobaient de sucre. Donc, sur les principes, au plan personnel, c’est nullam partem avec l’église conciliaire.
    Upinsky par exemple est de votre avis : il pense qu’il n’y aura pas de redressement. Cependant, je ne vois pas encore à l’heure actuelle de mise en place d’un contrôle total. La disparition de la monnaie n’est à mon avis pas pour tout de suite. Il nous reste encore des libertés individuelles, et, bien que les collaborateurs du Malin commencent à faire la chasse sur les réseaux, il ne parviennent pas totalement à colmater les bréches. Si l’on observe bien, on sent même un certain affolement dans les « milieux autorisés » (cf Coluche). Même s’ils sont loin d’être purs, les mouvements réactionnaires comme les GJ et tout ce que l’on entend par réacosphère sont à l’évidence les signes d’une prise de conscience, d’une réflexion face à l’inanité de toute tentative de restauration d’un société sans sans le recours à Dieu. Chez les gens de toute condition qui réfléchissent et arrivent à la conclusion que le Système est pervers, beaucoup on perdu toute illusion de rétablissement à vue humaine. C’est pourquoi on ne peut, à mon avis, écarter un redressement temporaire
    Certes la croix se fait lourde, mais que diriez-vous de ceux qui, comme le Merle Noir ou moi-même, ont vécu cet effondrement de l’Eglise et de la société ? Il faut avoir la force d’âme des prophètes de l’Ancien Testament qui savaient qu’ils ne connaîtraient pas le Sauveur, mais qui l’annonçaient au milieu des sarcasmes.
    Nous avons les grâces pour résister et ne pas nous laisser envahir par la lassitude. Sursum Corda !

  4. BP dit :

    Vos paroles me réconfortent.
    Je me sens moins seul à ne pas rêver à la consécration de la Russie qui sera le signal pour les chrétiens médiocres qui se découvriront plein de courage et de vertus morales et écraseront leurs collègues de travail ou leurs patrons Franc-Maçons à qui tout réussit si odieusement… Ou attendant le retour du grand monarque prophétisé par Saint Pie X.
    Je crois que nous sommes comme les disciples, le samedi saint, enfermés dans le temple. Partagés entre la certitude que tout est fini puisqu’Il est mort, et un vague espoir que tout ce à quoi ils ont cru n’était peut-être pas faux… Et vraisemblablement pour certains d’entre eux pas partagés du tout mais carrément désespérés, et sans doute là mus seulement par amitié pour la Ste Vierge qui, même d’un point de vue humain, devait être quelqu’un qu’on n’a pas envie de décevoir… La seule solution est la retraite intérieure. Vos observations sont intéressantes mais vous ne pourrez convaincre personne parce que notre temps est un mystère. Mais en montrant que vous avez gardé toute votre Foi, vous encouragez ceux qui se sentent tellement éprouvés par ce qu’ils voient qu’ils en ont la tentation de plus en plus forte de tout remettre en question et de suivre le mouvement.
    Cela dit, j’envie ceux qui prennent toutes ces révélations privées au pied de la lettre, ça doit être rassurant.

  5. la Mésange dit :

    Cher Yvan, ce qui pèche, à mon humble avis, dans ce raisonnement, c’est que pour qu’il y ait une re-catholicisation de la France, il faudrait un miracle à grande échelle : la majeure partie des Français est athée ou agnostique. Regardez, rien que si on faisait un referendum sur l’avortement (une telle idée est monstrueuse, car cela signifierait qu’on donne au « nombre » le droit de décider à la place de Dieu, ce qui est bien et ce qui est mal, mais bon, admettons que cela soit fait), combien de gens voteraient contre ? 10% ? moins ? Ce n’est qu’un exemple entre 1000 sur un sujet pourtant de base, étant donné qu’il est scientifiquement évident que l’avortement est un meurtre. Alors que serait-ce sur des sujets touchant à une morale plus fine ou à des questions non plus morales mais spirituelles ?
    D’autre part, comment pourrait-il y avoir un redressement de la France sans redressement de l’Eglise ?
    Et en supposant que la France se relève, quelle serait son espérance de survie, avec l’enfer déchaîné sur tout le reste de la planète ? Elle serait bientôt envahie, bombardée, éradiquée de la surface de la terre…
    Je suis épuisée en vérité, mais pas désespérée ! Ce sont plutôt les catholiques qui ajoutent foi aux prophéties genre grand monarque et st pape qui risquent d’être terriblement secoués – dans l’hypothèse où c’est ma thèse qui est la bonne – quand ils vont voir que l’antéchrist est là et que rien de tout cela, de tout ce qu’ils espéraient sur la foi des révélations privées, ne s’est réalisé !
    Ne parlons même pas des gogos qui à la suite des parpaillots croient à un « enlèvement de l’Eglise » avant la grande tribulation ! 😀 Pour eux l’atterrissage sera douloureux.

  6. la Mésange dit :

    Cher BP, à mon tour de vous remercier pour votre commentaire ! A vrai dire, je ne cherche pas à convaincre : pour cela encore faudrait-il que je fusse moi-même certaine d’avoir raison, et je ne le suis pas.
    Je regrette cependant que dans nos milieux on parle si peu des temps eschatologiques : on dirait qu’une chape de plomb est tombée sur tous les prêtres de la tradition, hormis quelques électrons isolés (genre l’abbé Rioult). Résultat, la plus grande partie des fidèles ne se pose pas de questions – ce que je trouve incroyable, quand même… –
    Une minorité trouve refuge comme vous dites dans un apparitionnisme souvent déjanté, dangereux pour l’intelligence et à terme peut-être pour la Foi elle-même.
    Sans parler de ceux qui se sont auto-proclamés « prophètes des derniers temps » et flirtent honteusement et ridiculement avec la numérologie et même la gématrie pour prédire l’apocalypse à intervalles réguliers, suivis par une cohorte de groupies réduits à l’état de moutons. Ceux-là, les gourous, on les entend, et on les entend même beaucoup trop, alors qu’on aimerait bien jouir plutôt de discussions intelligentes entre personnes instruites et bien élevées.
    L’argumentation n’est pas le fort des tradis, généralement, il suffit de voir les sédévacantistes « dogmatiques » et les anti-sédévacantistes « dogmatiques » qui se fichent sur la g… en permance, s’anathémisant les uns les autres sans le moindre argument : quel spectacle !

    Autre chose qui m’indispose : parallèlement au refus des prêtres de parler du sujet, ce sont les mahométans qui s’en sont emparé. Il suffit de taper « antéchrist » ou « fin des temps » dans la barre de recherche youtube par ex. pour constater l’ampleur des dégâts ! Ne croirait-on pas que la France, l’Europe, le monde, sont mahométans ? Ils sont les seuls à parler des temps eschatologiques, si on excepte les zinzins de la planète X et quelques « évangéliques » prêchant l' »enlèvement » (sic). Quelle honte pour les Catholiques de laisser cette fausse religion diffuser seule ses théories sur la fin des temps sans même ouvrir la bouche pour rappeler la doctrine catholique !

    Bon courage et udp cher BP… il ne s’agit pas d’être désespérés, surtout pas, car la VICTOIRE est à nous ! Seulement, cette victoire n’est pas dans ce monde et dans cette vie. Et alors ? Nous ne sommes que « des voyageurs sur la terre »…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s