Destructor

Le site « the Remnant« , que j’aime bien lire quoique je ne partage pas toutes ses analyses, loin de là (je commente aussi assez souvent, les gens y sont sympathiques et courtois), vient de publier une petite liste des saloperies proférées par Bergoglio, vous savez, l’individu qui se prétend évêque de Rome, depuis la signature de son bail en tant que locataire du Vatican.

Voici une traduction de ces propos, si décemment on peut appeler ça comme ça. J’ai conservé les liens justificatifs de chaque assertion, pour les bergoglioâtres obstinés qui prétendrait que « the Remnant » ou moi-même interprétons à charge et fallacieusement.

Ces liens sont en anglais, par contre; si vous ne comprenez pas un mot d’anglais, je vous répondrai que  vous n’aviez qu’à travailler un peu au collège et au lycée….et qu’au pire il y a le traducteur automatique gogol, qui vous fera certainement bien rire à défaut de vous permettre de comprendre les subtilités des textes.

  • Les prêtres doivent donner l’absolution même aux personnes qui sont « effrayées » par le fait de découvrir leurs péchés parce que le « langage gestuel » suffit. (Et en avant les absolutions invalides…sinon sacrilèges)
  • Le miracle du Christ de la multiplication des pains et des poissons « est davantage qu’une multiplication, c’est un partage, animé par la foi et la prière ».

Evidemment, la liste n’est pas exhaustive : c’est à chaque fois que Bergoglio ouvre la bouche qu’il profère tantôt une hérésie, tantôt une débilité, tantôt un blasphème. Les grands jours, il parvient même à faire un concentré des trois.

Le seul point un peu positif c’est que des prélats conciliaires comme le cardinal Müller, pourtant empoisonné lui-même par le modernisme, sont en train de craquer : la coupe déborde, même pour eux (c’est dire).

Quant à nous autres, il ne nous reste qu’à prier pour que Notre-Seigneur nous débarrasse au plus vite de ce personnage qui est en train de détruire de fond en comble l’image qui a pu survivre à Vatican 2 du Catholicisme dans le monde.

Vous me direz que le dogme avait déjà été pratiquement mis à mort par ses quatre prédécesseurs de sinistre mémoire…mais lui est en train d’achever ce qui reste de la MORALE. C’est dire que nous sommes descendus au dernier étage : en dessous, il n’y a plus que le néant.

Imaginez une personne qui voudrait se convertir…que lui répondrez-vous lorsqu’elle vous dira : « ta religion est aussi fausse que la mienne, puisqu’elle change tout le temps : regarde ce que dit ton pape (sic, entendu de mes oreilles), c’est en contradiction frontale avec ce que tu dis être les dogmes et la morale de ta religion ! »

Bref, pape ou pas pape, Bergoglio est un formidable outil pour damner les âmes, rôle qui est inséparable de son statut de pion obéissant sur l’échiquier des promoteurs du nouvel ordre mondial. Ces démons l’ont placé là pour achever de détruire tout ce qui peut avoir l’apparence de christianisme et poser les jalons finaux pour la mise en place de la religion noachide antéchristique.

·

·

Publicités
Cet article, publié dans Conciliaires, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.