Liste des monstruosités et hérésies de « François 1er »

Un internaute Catholique surnommé « Miles Christi » a pondu le 15 août 2015 un remarquable petit essai sur le flot d’immondices qui sort à jet continu de la bouche de Bergoglio, l’individu qui est assis sur le trône de St Pierre, au Vatican.

On peut lire cet intéressant document en pdf ici.

Je livre à mes lecteurs, en guise de méditation de Carême, la belle conclusion de Miles Christi :

Les catholiques confrontés au mystère d’iniquité

Au vu des propos hétérodoxes et des gestes scandaleux accomplis par François sans discontinuer depuis le jour de son élection, il devient de plus en plus difficile de ne pas penser à la prophétie johannique concernant le Faux Prophète, celui dont la mission consistera à frayer la voie de l’Antichrist, mettant à son service une contrefaçon de la vraie religion : « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, mais qui parlait comme un dragon. » (Ap. 13, 11)

Que faire face à un tel homme, dont le caractère hérétique et blasphématoire est manifeste pour tous ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre ? Quelle attitude les chrétiens doivent-ils adopter face à quelqu’un qui fait objectivement le jeu des ennemis de l’Eglise ? Comment réagir vis-à-vis de celui qui se conduit en serviteur de Satan et en précurseur de l’Antichrist, plutôt qu’en successeur de Pierre et en Vicaire de Notre-Seigneur ?

La réponse me paraît évidente : tout catholique digne de ce nom se doit de le combattre et de le dénoncer publiquement, il y va de l’honneur de Dieu, de la défense de la foi et du salut des âmes. A ce propos, gardons à l’esprit les paroles de Saint François de Sales, Docteur de l’Eglise :

Les ennemis déclarés de Dieu et de l’Église doivent être blâmés et censurés avec toute la force possible. La charité oblige à crier au loup, quand un loup s’est glissé au milieu du troupeau et même en quelque lieu qu’on le rencontre. Introduction à la vie dévote

Réfugions-nous dans le Cœur Immaculée de Marie, notre Sainte Mère du Ciel, et prions sans cesse Notre-Seigneur, afin qu’Il daigne nous guider, nous éclairer et nous protéger en cette heure où le pouvoir des ténèbres étale son arrogance infernale dans un monde qui lui est entièrement dévoué, jouissant de sa vile suprématie et célébrant son triomphe éphémère, en attendant la glorieuse Parousie de Jésus-Christ, notre divin Maître et notre adorable Sauveur.

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.