Inquiétude des exorcistes

Réunis à l’automne en congrès (au Vatican), les exorcistes autour de leur chef Dom Gabriele Amorth, ont tiré la sonnette d’alarme : selon eux, le nombre de possessions (dont beaucoup sont volontaires), d’infestations et plus généralement d’actions démoniaques est en augmentation exponentielle.

Les possédés eux-mêmes le reconnaissent voire s’en vantent, comme cette malheureuse, qui déclarait tout récemment :

attachment31

D’aucuns ont pensé qu’elle faisait ici allusion à la race noire. Ce n’est pas du tout mon avis : j’ai immédiatement pensé qu’elle se référait à l’influence de celui qui est le maître de son âme (j’ai parlé ailleurs sur ce blog de la tentative – il y en a eu au moins une, à ma connaissance – d’exorcisme pratiquée sur Taubira, sans succès malheureusement), et pas du tout à la couleur de sa peau.

Comme c’est un sujet que je connais bien, je rappelle que la première règle, la règle élémentaire pour se protéger de l’action du démon et de ses serviteurs humains, c’est d’être en état de grâce. Par suite, se confesser et communier fréquemment.

Ceci étant assuré, la prudence est de mise, et de plus en plus par les temps qui courent :il est indispensable de ne pas fréquenter des personnes suspectes, quelles qu’elles soient.

*****

  • Cela comprend par exemple les gens qui consultent les mediums, voyants, etc, pratiquent le spiritisme, la sophrologie, le yoga….
  • Fuir également les personnes qui trempent dans des mouvements maçonniques ou lucifériens (théosophie, anthroposophie de R. Steiner, Rose-croix, Rotary club, etc.). Ces gens sont souvent infestés, qu’ils en soient ou non conscients, et peuvent amener leur démon (car ils ont un démon qui ne les quitte jamais, comme l’Ange gardien) à nuire aux Catholiques qu’ils rencontrent. Un esprit en sent un autre, c’est bien connu, et tout à fait expérimental – encore que je ne souhaite à personne d’en faire l’expérience.
  • Eviter les illuminés divers et variés, en particulier les  « new-age » et les « charismatiques », qui sont de véritables portes ouvertes au démon pour toutes sortes d’infestations ou pire. Ces derniers sont d’autant plus dangereux qu’ils se prétendent (souvent de bonne foi) catholiques.

On ne saurait croire combien de personnes drainent derrière elles des miasmes démoniaques : l’invocation des démons « pour jouer », la divination et le spiritisme sous des formes variées, le lancer de sorts contre un voisin qui vous a regardé de travers…la liste est interminable de ce qu’on rencontre dans un monde aussi profondément déchu que le nôtre.

Soyez donc sur vos gardes sur vos fréquentations et celles de vos enfants. Croyez-moi, mieux vaut un peu de rigidité que des années de regrets !

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.