Un jeune criminel

Cette nouvelle lue sur le Salon Beige, qu’on peut trouver désopilante (la Foi et le rire, il ne nous reste rien d’autre pour survivre, puisqu’ils nous ont tout pris), selon l’humeur…

Funès

Jordan, 9 ans, en classe de CM1, s’est vu convoquer à la gendarmerie pour avoir tiré les cheveux de son ex-petite amie (sic) lors d’une banale dispute de cour d’école, suite à la plainte déposée par les parents de l' »ex » en question.

« «Il a eu droit au même traitement qu’un criminel pour une banale histoire de gamins et de cour d’école», s’indigne son père, Patrick Moreau, qui n’en revient toujours pas du sort que l’on a réservé à son fils. »

Le Don Juan des bacs à sable est traumatisé et ne veut plus retourner à l’école. Remarquez, on le comprend un peu : l’école, de nos jours, ça devient dangereux, à tous les niveaux… La gendarmerie, n’est-elle pas vexée qu’on lui prenne son temps pour jouer les « grands frères », quand tant de vraie délinquance plombe la vie quotidienne des Français ? 9 ans, c’est aussi l’âge de la petite Chloé, assassinée par un récidiviste relâché par une justice laxiste.

 Il serait peut-être temps d’opposer un bon « non serviam » à Cazeneuve et à Taubira…

Publicités
Cet article, publié dans Nouvelles débiles, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.