Vol de Crucifix

Détail du Crucifix miraculeux de Limpias (cliquez sur la photo pour voir une vidéo)

Détail du Crucifix miraculeux de Limpias (cliquez sur la photo pour voir une vidéo)

Ces pauvres socialistes, que mon confrère de Bibliothèque de combat n’hésite pas à qualifier de possédés (et oserais-je le dire ? je crois bien qu’il a raison dans de très nombreux cas !), ont totalement dépassé la notion de ridicule.

Voici ce qu’écrit justement Bibliothèque de combat (voir la source en cliquant ici) :

*****

Prétextant a posteriori vouloir déclencher un débat sur la laïcité au sein de la prochaine assemblée départementale – où il ne siégera plus – Pierre Freyburger, conseiller général socialiste du Haut-Rhin, a décroché, vendredi, le crucifix qui ornait  l’hémicycle du Conseil général. Oeuvre religieuse qu’il aurait remise à un prêtre d’une paroisse du département. (*)

Las, son geste a surtout provoqué une levée de bouclier du côté de la Majorité alsacienne. « Le vol prémédité de cette œuvre d’art est un geste totalement insensé. C’est un acte irresponsable et indigne d’un élu de la République », a ainsi réagi le président sortant, Charles Buttner, rejoint par le maire de Mulhouse, Jean Rottner, qui a dénoncé un « geste incompréhensible » qui « disqualifie » son auteur « dans ses mandats ».

« A l’instar de ses camarades socialistes parisiens qui ont fait disparaître l’Alsace en tant que collectivité, le leader socialiste local veut imposer seul sa vision de notre héritage culturel et spirituel en soustrayant cette œuvre d’art », a par ailleurs déclaré, dans un communiqué, le groupe des élus de la Majorité alsacienne du Conseil Général du Haut-Rhin.

*****

On ne peut qu’imaginer une espèce de singe en costume trois pièces sautant sur un siège pour arracher du mur le Signe infâme de contradiction, signe qui lui reproche en permanence son apostasie et sa vie impie.

Je note (*) qu’il y a beaucoup d’emploi du conditionnel dans ces phrases…espérons que le malheureux zinzin a bel et bien remis le Crucifix à un prêtre, et ne l’a pas jeté dans une poubelle ou pire, dédié à quelque messe noire célébrée chez des « amis politiques ».

Signalons d’ailleurs qu’en réalité, et d’après les photos montrées sur le net, il ne s’agissait pas d’un Crucifix, mais seulement d’un Corpus, datant du 15ème.

Le webmaster du blog Bibliothèque de combat a donc pleinement raison de suspecter la possession démoniaque, chez des gens qui ne supportent physiquement pas la simple vue d’une Croix, et même, la présence dans la pièce où ils se trouvent, d’une représentation de Notre-Seigneur. Cette haine irrationnelle qui les ridiculise aux yeux de leurs pairs, et qu’ils ne peuvent même pas réprimer dans un sursaut de respect humain, est l’un des symptomes avérés de la possession ou du moins de l’infestation diabolique.

Pauvres misérables, que Dieu ait pitié d’eux !…

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, Nouvelles débiles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.