« Pourriture hebdo », l’analyse percutante du blog Breizatao

Extrait de l’article très bien vu du blog breton Breizatao concernant la sentence divine exécutée mercredi dernier sur les blasphémateurs anti-français et anti-chrétiens de « Charlie Hebdo » au moyen des fous furieux islamiques :

*****

Le crime ne paie pas

Ceux qui trahissent leur pays, on le voit, sont rarement récompensés. Le militantisme antiraciste de Charlie-Hebdo, ses attaques contre la Foi Catholique et contre les nationalistes n’auront pas suffi à séduire leurs protégés afro-musulmans. Ceux-ci, invariablement fidèles à eux-mêmes, ne partagent en rien l’univers mental des gauchistes dégénérés de ce journal.

Quiconque injurie l’islam doit s’attendre à devoir affronter les masses surexcitées de cette fausse religion. Voilà un changement de régime brutal pour ceux qui étaient habitués à injurier une Eglise Catholique impotente et inoffensive.

[…]

Pas une larme pour les traîtres

Il fallait être singulièrement idiot pour tenter de distinguer l’islam des masses immigrées, l’islamisme du déterminisme ethno-psychologique de ceux qui l’importent en colonisant l’Europe. Une naïveté doublée d’une construction intellectuelle convaincues de débilité hier.

Au-delà de cet événement, il nous suffit de dire : “Nous vous avions prévenus mais vous ne nous avez pas écoutés”. Mais la liquidation de 12 personnes ne suffira pas à empêcher les islamo-collaborateurs, les traîtres et les ethnomasochistes de continuer à ouvrir les portes aux envahisseurs et à travailler ironiquement à leur propre destruction par la complaisance dont ils font preuve vis-à-vis des causes que sont l’immigration afro-orientale, l’impérialisme musulman et le djihadisme.

Nous n’avons pas à faire à des individus rationnels mais à des névrosés victimes de cette maladie mentale que l’on appelle le gauchisme. Gauchisme qui repose sur la haine de soi et la destruction de sa propre race et de sa propre civilisation.

Cet événement sanglant va accélérer la crise idéologique au sein de la gauche entre les réalistes, réalisant progressivement à quel point ils s’étaient illusionnés sur la question de l’immigration afro-musulmane, et les fanatiques qui voudront a contrario accélérer encore davantage le remplacement de population.

[…]

*****

Vous pouvez lire l’article complet sur  Breizatao.

L'enfer des blasphémateurs

L’enfer des blasphémateurs

Notes :

D’autres thèses voient le jour, comme celle de Thierry Meyssan qui évoque la possibilité d’un « attentat sous faux drapeau ». Cette thèse pourrait être accréditée par le fait que les trois islamistes ont été zigouillés ce soir par les forces de police. En « temps normal » nous savons tous qu’il est interdit de tuer des mahométans, fussent-ils des assassins reconnus. Seuls les blancs peuvent être tués ainsi. Aussi le fait que ces trois-là aient été envoyés au « paradis d’allah » avant qu’on ait pu les interroger sur quoi que ce soit est-il tellement extraordinaire, qu’il donne à penser que, peut-être, « on » ne voulait pas qu’ils puissent parler. Ils auraient pu raconter, par exemple, qu’ils n’étaient que les exécutants de commanditaires qui n’avaient pas grand’chose d’islamique. Ne nous leurrons pas, c’est une possibilité….

Il est plus que probable qu’on ne saura jamais la vérité à ce sujet.

Les deux seules choses dont nous puissions être certains sont que :

1) la Sainte Providence a utilisé les assassins pour châtier de manière définitive les 8 ou 9 salopards du torchon « journalistique » (cela me rappelle le mot d’un de mes confesseurs : Notre-Seigneur supporte très longtemps les atteintes à Son honneur, Il supporte les crachats, les injures. Mais il y a une chose qu’Il ne supporte pas et qu’Il punit immédiatement dans les pécheurs, ce sont les insultes faites à sa Très Sainte Mère. Or, avez-vous jeté un oeil sur la couverture du « Torchon Hebdo » de janvier, qu’on voit deci- delà sur le net ? Non ? Regardez, c’est instructif pour faire le lien avec ce que je viens d’écrire.)

2) la ripoublique judéo-maçonnique, qu’elle ait commandité ou non ces meurtres, va les utiliser pour accélérer le processus de guerre « civile » déclenché en France sous forme larvée jusqu’à présent.

Que Dieu protège les siens et sépare les boucs de Ses brebis !

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.