Une minute de non-silence…

Mon ami Merle Noir m’envoie cette réflexion concernant le massacre que les mahometans ont fait hier dans les locaux de l’abominable torchon « Charlie Hedo » :

*****

Ces huit types étaient des nihilistes anti-tout : anti-blancs, anti-français, anti-cathos, anti-tout ce qui n’était pas eux. Il passaient leur temps à vomir et à déféquer sur tout ce qui était blanc, français, chrétien et catholique. À rigoler de tout, à tourner en dérision les choses les plus sacrées, à émettre des ricanements haineux sur n’importe quel sujet douloureux. Or, voilà qu’en l’honneur de ces « héros » (ce sont ceux du pingouin : il l’a dit lui-même sans rire !!), on décrète trois jours de deuil national, on met les drapeaux en berne, on fait sonner le glas à Notre-Dame de Paris !… À NOTRE-DAME DE PARIS !!! MAIS DANS QUEL PAYS DE FOUS ET D’IMBÉCILES SOMMES-NOUS ????

 

Je me demande si c’est encore assez, tout ça. Peut-être faudrait-il songer à obtenir leur canonisation d’urgence : santo subito Cabu, santo subito Wolinsky, ça aurait de la gueule, non ? Sans préjudice – bien entendu – de l’érection d’un monument aux morts pour l’apatrie, d’une journée nationale de mémoire, de pèlerinages des enfants des écoles sur les tombes des héros, etc. (*)

Mais patience, la Ripoublique de la « liberté d’expression » (défense de hurler de rire) n’a pas fini de creuser toujours plus bas dans le honteux, l’imbécile et le grotesque

Ceux que je plains, dans l’histoire, ce sont les policiers et autres INNOCENTS (ainsi que leurs familles) qui ont trinqué en même temps que les huit « héros » de la raie publique.

*****

(*) Merle Noir ne croit pas si bien dire puisque ce matin, la directrice de l’école supérieure où j’enseigne a trouvé moyen de faire un caca nerveux, la pauvre fille, parce que 5 mn avant l’Heure Sainte ripoublicaine (midi), j’étais encore à tirer des photocopies d’exercices de physique pour mes etudiants! Pensez un peu, je risquais de les faire travailler au lieu de surveiller que tous bien soumis, ils fassent leur « minute de silence » (une crétinerie absolue inventée je ne sais quand par je ne sais quel franc-mac’ en mal d’adoration de son GADLU). J’essayai avec tact de faire comprendre à cette paumée qu’elle pouvait se carrer sa minute…euh, voilà, mais elle grognait, un peu affolée. Comme dit Peillon, pour ces républicains, leurs rituels judéo-maçonniques sont bel et bien une religion !

Et après cela, ces cafards s’étonnent de se faire massacrer par les mahomets ! Ainsi que l’écrivait justement Merle Noir, ils n’ont pas voulu de la Croix, ils auront le croissant.

source : cliquez sur l'image

Source de l’image : https://lacontrerevolution.wordpress.com/

Voir en complément un texte intéressant sur le blasphème, publié sur le blog Bibliothèque de combat.

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.