Brochette de satanistes.

Vous les aimez comment ? Saignants, à point, ou bien cuits ?

Giubilini et Minerva, deux universitaires de Melbourne qui "militent" pour la légalisation de l'infanticide

Giubilini et Minerva, deux universitaires de Melbourne qui « militent » pour la légalisation de l’infanticide

Le blog « Chaos contrôlé » présente ce qui se fait de « mieux » actuellement dans le genre satanistes (eux disent « lucifériens », mais tout le monde n’a pas saisi la nuance…hum).

Quelques-uns sont déjà selon toute probabilité en train de rôtir dans leur mère-patrie, avec leur bien-aimé Lucifer (à point, donc, pour ceux-là)…d’autres sont toujours là, empestant le monde de leur infâme puanteur, en attendant d’aller à la broche avec leurs frères.

Les uns et les autres n’ont qu’une idée fixe qui s’articule en deux points essentiels : 1) nous tuer et 2) nous damner, comme eux.

Pentti, un sataniste finlandais qui pratique sa religion  sous couvert d' "écologie", comme nombre de satanistes.

Pentti, un sataniste finlandais qui pratique sa religion sous couvert d’ « écologie », comme nombre de satanistes.

Nous exterminer physiquement leur fait plaisir, et leur permet d’offrir un sacrifice agréé par leur maître cornu (par l’avortement de masse, principalement), mais le nec plus ultra consiste pour eux à causer la perte du plus grand nombre d’âmes possible. C’est pourquoi ils encouragent, promeuvent, et maintenant imposent, la décadence morale la plus totale, la disparition de toute spiritualité chez l’homme, pour le réduire à un animal jouisseur qui sera égorgé et se damnera pour avoir vécu comme une bête, sans foi, sans espérance, sans charité.

Lisez l’article de Chaos contrôlé ici, c’est fort intéressant.

Publicités
Cet article, publié dans Mondialisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.