Religion antichristique en vue…

Il faut tout de même avoir le sens de l’humour pour endurer cette fin des temps qui n’en finit pas de finir.

Dans le genre tristement comique, le journal Figaro vient de publier un article involontairement (?) désopilant sur les « assemblées dominicales d’athées ».

Voilà maintenant que les athées se réunissent le dimanche matin pour célébrer…euh, l’homme. On est en plein luciféranisme. Logique.

Voici l’accroche du Figaro :

Ils se lèvent le dimanche matin, se retrouvent, chantent, se recueillent. Les participants de « The Sunday Assembly » s’inspirent des rites chrétiens mais ne croient pas en Dieu. Humanistes autoproclamés, ils ont abandonné les chants religieux pour des chansons pop et les lectures de l’Évangile pour des histoires décalées. Un an et demi après sa création dans la capitale Britannique, l’assemblée fait toujours salle comble. Elle devrait s’exporter en France à la rentrée. Reportage à Londres.

Les organisateurs et les participants développent une espèce de maçonnisme « soft ». Ils se congratulent visiblement des « avancées sociétales » maçonniques, pleurnichent sur les terribles fléaux de la société (genre sida, homophobie, antiracisme…voire pour alléger l’ambiance : massacre des bébés-phoques), et se sentent « responsables » de Gaïa, et « solidaires dans l’éthique ».

En résumé, ils sont prêts pour accueillir l’antéchrist : cuits à point.

On peut lire l’article ici sur le site du figaro. Je vous préviens, la rédaction est catastrophique. Outre les fautes de grammaire, sa rédactrice fait montre de son intelligence et de sa culture…qui brillent par leur absence. Une idiote doublée d’une ignare. Rien de neuf dans le monde journalistique, en somme. Il faut de surcroît être réellement  motivé, parce qu’il y a tout de même 4 pages de cette logorrhée : 4 pages sur le rien, sur le néant de l’homme qui s’idolâtre… »ça fait peine », comme on dit en Auvergne.

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.