Pour en finir avec la fourtitude

L’actualité est brûlante boulangère de connerie…

Si comme moi vous avez passé l’après midi d’hier au bord de la rivière et que vous n’êtes pas « au courant », lisez ça

A ce sujet, mon ami Merle Noir me communique le texte suivant :

Étant donné l’urgence de mettre fin une bonne fois pour toutes aux dérapages verbaux antisémites tels que le fasciste Jean-Marie Le Pen en commet depuis trop longtemps et en toute impunité, voici quelques propositions visant à épurer le langage dans le sens voulu par un minimum de correction politique.
Nous préconisons que soient supprimés de tous les dictionnaires les termes suivants :
FOUR
FOURnée
enFOURner
déFOURner
FOURnir
FOURniture
FOURrer
FOURrage
FOURbe
FOURberie
FOURbi
FOURbir
FOURche
FOURchette
FOURchu
FOURgon
FOURmi
Etc. etc. etc…
Nous préconisons également le remplacement de la raison sociale du restaurant connu jusqu’à présent comme étant le
Grand VéFOUR
Ainsi pourra-t-on éviter tout jeu de mots nauséabond renvoyant aux zeureus-les-plus-sombres causées par la bête-au-ventre-toujours-fécond.

 

Le Collectif anti-fourtitude

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.