Petits changements de religion (chut, on n’a rien vu…)

Le blog anglophone Tradition in action vient de pondre un article intéressant concernant les principaux changements (mieux vaudrait dire « révolutions ») imposés par la nouvelle Eglise-conciliaire-qui-se-fait-passer-pour-l’Eglise-Catholique…Edifiant.

L’auteur semble être persuadé que les « papes » post-conciliaires sont validement papes (ce sur quoi je ne m’avancerai certainement pas !). Hormis cette croyance qu’il ne motive pas, l’ensemble des propos est très pertinent.

J’ai conservé les liens originels (pointant vers des pages en anglais), par fidélité à l’article d’origine. Mes remarques sont en bleu et entre crochets.

*********

Le culte de l’homme

Montini, sodomite notoire, responsable de l’assassinat de nombreux prêtres de l’ex-URSS, marane, destructeur de l’Eglise.

Le Christ a établi l’Eglise pour rendre honneur et gloire à Dieu et procurer le salut des âmes. Ce but fut clairement altéré par le pape Paul VI [pour votre édification, lisez le mémoire de l’abbé de Nantes au sujet de cet abominable ou bien le chapitre 19 du livre de Randy Engel le rite de Sodomie, entièrement consacré à Montini.]  le 7 décembre 1965, quand dans son discours de clôture du concile il admit fièrement la transformation de l’Eglise (catholique) en une Eglise centrée sur l’homme :

« La religion de Dieu fait homme a rencontré une religion – car il y en a une – de l’homme qui se fait lui-même Dieu. » et « …nous aussi, nous plus que quiconque avons le culte de l’homme. »

Dans son discours, le pape introduisit l’étiquette « Eglise conciliaire », mettant ainsi l’accent sur le fait que l’Eglise est maintenant centrée sur l’homme, et il exalta le nouvel état de l’homme dans l’Eglise en composant un « Hymne à la Gloire de l’Homme ». Extrait des paroles :

« Honneur à l’Homme, Roi de la Terre, honneur à la technique, au travail, à la hardiesse humaine, à l’homme, roi de la terre et aujourd’hui, prince du ciel. » (1)

Nouvelle messe

Par la suite le pape réduisit l’honneur dû à Dieu en introduisant une nouvelle liturgie de la

La messe rock’n roll, avec le « curé hurlant »…un exemple parmi tant d’autres.

messe, qui est décrite avec justesse ainsi : « De manière similaire, la nouvelle liturgie rend toujours à un Dieu transcendant un devoir d’adoration « des lèvres » [référence vraisemblable au reproche fait par Dieu au peuple infidèle : « ce peuple m’honore des lèvres mais son coeur est loin de moi ! » ] mais en pratique elle évolue vers la glorification de l’homme ». (2)

Ces mots ont été écrits il y 35 ans, et aujourd’hui nous constatons que la nouvelle liturgie a évolué jusqu’à permettre la célébration des « Journées mondiales de la jeunesse », qui déshonorent publiquement le Christ par des messes « festives » du type concert rock, par leurs célébrations irrévérentieuses, et par l’irrespect total et le va-comme-j’te pousse de la distribution des Saintes Hosties lors de la Communion. (3)

Le salut universel

Communicatio in sacris de Bergoglio…

Dans la droite ligne de la notion progressiviste de l’oecuménisme non-prosélyte [= faux oecuménisme], Jean-Paul II tint une réunion de prières regroupant plusieurs sectes religieuses à Assise [en 1986]. Il permit qu’une statue de boudha soit placée sur le tabernacle dans une église catholique afin de permettre aux boudhistes de prier leur faux dieu, ce qui est une infraction évidente au commandement divin : « Tu n’auras pas de dieux étrangers devant ma face. » (exode 20:3)

A la section 35 de sa Lettre Apostolique « Le rosaire de la Vierge Marie », le Jean-Paul II  (sic) proposait de remplacer la prière demandée par Dieu par l’intermédiaire de la Bienheureuse Vierge par une prière spontanée inventée sur le moment.

Il permit également la publication d’un « Catéchisme de l’Eglise Catholique » dans lequel le n° 840 déclare que les juifs, les musulmans et les membres d’autres fausses religions peuvent nier que le Christ est le Fils de Dieu et être cependant sauvés.

Le cardinal Ratzinger amplifia cette déclaration en écrivant dans son livre « Dieu et le Monde » (2000) : « les Juifs….ne sont pas exclus du salut. »

Etant donné que Dieu a dit à propos du Christ : « Voici mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis toutes mes complaisances » (Matt. 3:17) et que le Christ a dit au sujet de Son Père : « Nul ne va au Père sinon par Moi » (Jean 14:6), une telle assertion nie clairement la parole de Dieu Père et Fils.

A la section 35 de son exhortation post-synodale Pastores Gregis adressée aux évêques , Jean-Paul II contredit les paroles du Christ en Matthieu 12:24 : « Car beaucoup sont appelés, mais peu sont élus. » En effet, le pape écrit :

« En proclamant le Seigneur ressuscité, les Chrétiens présentent Celui qui inaugure une nouvelle ère de l’histoire et annoncent au monde les bonnes nouvelles d’un salut complet et universel qui contient en lui-même un nouveau monde dans lequel la souffrance et l’injustice céderont la place à la joie et à la beauté. » [quel charabia, digne des élucubrations satanico-théosophiques ordinaires de Wojtyla !]

La « nouvelle doctrine » du salut universel a également été proclamée par les évêques français, qui comme un seul corps, se prononcèrent contre la doctrine de l’Enfer. (Romano Amerio, Iota Unum, p. 695)

En contradiction directe avec le commandement du Christ : « Allez, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Enseignez-leur à observer toutes les choses que je vous ai commandées. » (Matthieu 28:19), Benoît XVI et François 1er nient tous deux la nécessité de la conversion à la Foi Catholique.

Lors d’une réunion à Cologne le 19 Août 2005, Benoît XVI, parlant du « nouvel » oecuménisme non-prosélyte [= faux oecuménisme], déclarait :

« D’un autre côté, cette unité ne signifie pas ce qu’on pourrait appeler un oecuménisme de retour, c’est à dire, le fait de renier et rejeter la foi historique de quelqu’un. Absolument pas ! »

Et dans une interview récente, le pape François 1er dit  « Vous convertir ? Le prosélytisme est un non-sens radical. Vous devez recontrer les gens et les écouter. »

Complaisance envers l’homosexualité [l’article original emploie ce mot, que je n’utilise jamais pour ma part, étant donné qu’il n’a aucun sens du point de vue étymologique.]

Bécasse pseudo-catholique manifestant pour les « droits des homosexuels », à Seatle. Sa pancarte cite la phrase de Bergoglio « QUI SUIS-JE POUR JUGER ? »

Depuis la fin du concile, le changement moral qui de facto a peut-être causé le plus de dégâts, est l’attitude permissive envers les péchés de sodomie et pédophilie, péchés si dangereux pour la destinée éternelle des âmes qu’ils crient vengeance au Ciel. Chacun des papes post-conciliaires a soit ignoré soit implicitement toléré ces péchés en refusant de prendre des mesures sérieuses et effectives pour contenir leur expansion mondiale parmi les membres du clergé et de la hiérarchie.

Le pape François 1er a publiquement admis l’existence d’un « lobby inverti« , aussi appelé « mafia gay », au Vatican même. Cependant, plus d’une année après avoir déclaré : « Nous verrons ce que nous pouvons faire. », le lobby garde toute sa force et des officiels du Vatican en personne ont été accusés de complicité dans la perpétration de ces crimes. (5)

La généralisation de l’acceptation publique de ces péchés mortels commença véritablement après le concile vatican 2 et est grandement encouragée par le refus quasi total de la hiérarchie de parler vigoureusement et d’agir efficacement contre ces péchés.

Ces péchés ne contredisent pas seulement  le but du Christ pour Son Eglise, mais de plus ils ignorent ces paroles de Christ : « Celui qui scandalise l’un de ces petits…il vaudrait mieux pour lui qu’on lui mît une meule autour du couet qu’il fût jeté au fond de la mer. » (Matt. 18:6)

  1. http:www.crc-internet.orf/1303-2-heteropraxy-the-cult-of-man.html
  2. Michael Davies, Pope Paul’s New Mass, p.139.
  3. D.R. Ferreira & J, Vennari, World Youth Day, From Catholicism to Counterchurch.
  4. Romano Amerio, Iota Unum, p. 695.
  5. Irish Times, May 10, 2014.
Publicités
Cet article, publié dans Conciliaires, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.