Cette idéologie du gender….qui n’existe pas !

Zut alors ! Encore une preuve de la non-existence de « la théorie du genre » !!

*******

Article lu sur Novopress :

La polémique autour de l’enseignement de la théorie du genre à l’école continue de faire parler. A Strasbourg, comme dans d’autres villes, de nombreux parents d’élèves – notamment dans les quartiers dits populaires – avaient retiré leurs enfants de l’école une journée pour protester contre le gender à l’école.

Au même titre que le gouvernement, la municipalité socialiste avait réagi en janvierpar le biais d’un communiqué de presse des adjointes Nicole Dreyer et Mine Günbay : « Nous condamnons fortement ces agissements qui consistent à agiter le chiffon de la peur en avançant des théories qui n’existent pas ! ».

Toutefois, lors du conseil municipal du 26 mai 2014, le conseiller municipal FN Jean-Luc Schaffhauser – qui vient d’ailleurs d’être élu député européen – a vivement dénoncé une subvention de 15.000€ pour le Planning Familial, dont les objectifs mentionnés dans la Convention 2012-2014 passée entre cette association et la ville de Strasbourg sont explicites :
– « Intégrer la dimension du genre dans la gestion des collectivités locales »
– « Intégrer l’approche par le genre […] par des actions d’information dans les établissements scolaires notamment »

Cette interpellation a fait l’objet d’un vif débat au conseil municipal de Strasbourg. Seuls les deux élus FN (Jean-Luc Schaffhauser et Julia Abraham) ont voté contre cette délibération, les élus d’opposition UMP-UDI et de la majorité PS ont voté pour.

Extraits de la convention entre le Planning Familial et la Ville de Strasbourg

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.