Certains voient plus clair que d’autres…

D’après de nombreux sites de dégénérés « people« , l’Eglise orthodoxe a encore condamné le tréfonds de la dépravation sexuelle symbolisée ces dernières semaines par Conchita la Saucisse.

Il est remarquable qu’à la différence de l’Eglise conciliaire, qui semble courtiser les sodomites, les schismatiques orthodoxes font preuve de saines réactions sur le sujet. Il est vrai que les orthodoxes sont moins hérétiques que les conciliaires : ils ne refusent « que » quelques articles de foi, et non des centaines comme les conciliaires.

D’après le journal « the Economist »,  le patriarche serbe Irinej de l’Église orthodoxe a déclaré que Dieu avait envoyé les inondations comme « une punition pour leurs vices. » [parlant de la communauté des détraqués sexuels dite LGBT] 

Il a ajouté que « Dieu lavait la Serbie de ses péchés ».

Par ailleurs, l’archevêque orthodoxe Amfilohije, au Montenegro, a déclaré que les inondations « n’étaient pas une coïncidence mais un avertissement » pour les fidèles de rejeter la figure « anti-christique » de la Saucisse.

Ce qui me semble plutôt pertinent…

On ignore si les prélats orthodoxes vont êtres persécutés, emprisonnés (il y a des précédents !), et si la Sainte Ecriture va être expurgée de quelques centaines de pages condamnant le péché contre-nature comme « abomination » et « criant vengeance au Ciel » (1)…

Tout est possible par les temps qui courent…

Toujours est-il que force est de constater, que comme à Sodome, les dépravés raillent ceux qui les mettent en garde contre leur châtiment définitif, ou même tentent de les tuer physiquement ou psychologiquement. Les temps n’ont pas changé.

Source : cet article

Notes :

(1) Cela obligerait les censeurs à lire la Bible pour y traquer les propos homophobes

Donnons-leur un petit coup de main :

« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination ». Lévitique 18.22

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux ». Lévitique 20.13

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu« . Saint Paul, 1 Corinthiens 6.9-10

« C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. «  Saint Paul, Romains 1.24-27

Il va falloir aussi expurger toute la Tradition, et là, ça va être encore plus long : environ 1965 ans d’Histoire…bon courage.

« Y a-t-il, en effet, quelque chose de plus impudent, infâme et honteux que les Sodomites eux-mêmes aux yeux de Dieu et des hommes; ainsi les lois les nomment infâmes. » Saint Pie V   Horrendum illud scelus,  1568

« La sodomie est un acte infâme qui fait souffrir l’âme plus que le corps, qui fait sortir l’homme de sa nature humaine et le place, dans la hiérarchie des êtres, en dessous des animaux sans intelligences (les brutes). C’est une promesse d’enfer à l’image de celui suscité par la punition de Sodome et de Gomorrhe. Son origine est la recherche du plaisir et l’oubli de la crainte de Dieu. »  Saint Jean Chrysostome, Homélie LVIII sur saint Matthieu, al. 57

L’avocat lyonnais du XVIème siècle Pierre Mathieu, commentant la constitution Horrendum illud scelus,de St Pie V, écrit (source) :

« Les lois divines et humaines s’enflamment contre ce péché» :

1) l’infamie : « Y a-t-il, en effet, quelque chose de plus impudent, infâme et honteux que les Sodomites eux-mêmes [aux yeux de] Dieu et des hommes; ainsi les lois les nomment infâmes. »

2) l’excommunication

3) la stérilité

4) la flagellation : « En effet à cause de telles fautes, les famines, les tremblements de terre et les peste ont eu lieu. »

5) le mépris : « le Sodomite est dédaigné continuement par Dieu comme [étant] très mauvais si bien que l’homme n’ est pas de plus grande mais de moindre valeur que la bête. »

6) la séparation d’avec l’épouse

7) la peine de mort, tant pour l’actif que le passif, selon le droit civil (inspiré par la doctrine chrétienne), par le fer (le glaive, instrument de la décollation) et le feu

8) la damnation éternelle « sans que la grâce et la miséricorde ne se manifestent [jamais]. »

Publicités
Cet article, publié dans Ennemis de Dieu, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.