Description abrégée de la Charité

Saint François de Sales

Saint François de Sales

« C’est une amitié reconnue de part et d’autre; Dieu ne pouvant pas ignorer l’amour que nous avons pour lui, puisque c’est lui-même qui le forme en nous; comme nous ne pouvons pas douter de l’amour qu’il nous porte, après qu’il l’a déclaré si souvent et si hautement, et qu’il nous a obligés de reconnaître que tout le bien qui est en nous, est un effet de sa bienveillance à notre égard.

Il daigne entretenir avec nous un commerce familier; il parle sans cesse à nos coeurs par les inspirations et les attraits de sa grâce; il nous appelle ses amis et ses confidents, et nous traite comme tels, en nous révélant ses secrets; enfin, pour dernier témoignage de son amour, il met le comble à ses bienfaits, en se faisant notre nourriture dans le très-saint Sacrement de l’Eucharistie : mais indépendemment de ce Sacrement d’amour où il se donne à manger aux hommes, nous pouvons l’aborder en tout temps, quand il nous plaît, et traiter familièrement avec lui par le moyen de l’oraison.

C’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être, et tout ce que nous sommes, nous le sommes par lui, en lui et avec lui. »

Traité de l’amour de Dieu, par Saint François de Sales, livre 1, chapitre 14.

Publicités
Cet article, publié dans Doctrine, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.