Rapport sur la haine antichrétienne

« L’Observatoire de l’intolérance et de la discrimination contre les Chrétiens en Europe » (notons que cette dénomination est idiote car en partie ne veut rien dire, et en partie est fausse…) a rendu son dernier rapport sur, soyons précis et véridiques : les actes manifestant de la haine à l’encontre des Catholiques en Europe, pour les années 2012 et 2013.

C’est assez édifiant, comme on peut le prévoir, et il faut savoir que TOUS les actes de haine ne sont pas recensés, loin s’en faut !

Le document, qui fait 54 pages, est en anglais, j’en traduis/résume quelques passages significatifs à la volée.

Concernant le vandalisme contre les édifices ou cimetières religieux : 667 actes de vandalisme ont été recensés en 2012, lit-on à la page 16.

Sur ces 667 faits:

– 543 étaient dirigés contre des édifices catholiques (352 églises, 191 cimetières)

– 84 contre des sites mahométans (83 lieux de culte, 1 cimetière)

– 40 contre des sites juifs (31 lieux de culte, 9 cimetières)

Le rapport recense mois par mois, depuis janvier 2013, les profanations diverses dont ont été victimes les églises (principalement en France, R.U., Autriche, Allemagne, Italie, Pologne…) mais aussi les temples hérétiques. C’est en moyenne à raison de 10 par mois que ces lieux de cultes sont profanés, incendiés, etc.

Plus significatif encore des temps pré-antichristiques que nous vivons, les attaques physiques perpétrées contre des Catholiques, PARCE QU’ils ont catholiques, page 28 sq.

– L’évêque de Trieste (Italie) attaqué par des militants LGBT en janvier 2013

– Des femmes attaqués, molestées et battues par des hommes pro-avortement, alors qu’elles manifestaient pacifiquement pour le droit à la vie, à Varsovie, Pologne, en mars 2013.

– L’archevêque de Bruxelles molesté par quatre « femen » sur un plateau de télévision, en avril 2013.

– Manifestations publiques d’appel à la violence contre les Chrétiens, en Allemagne, en juin 2013.

– l’attaque d’un prêtre de Quimper par un prétendu « forcené » depuis interné en hôpital psy, en juin 2013.

– A Salzbourg, Autriche, 34 activistes pro-avortement attaquent des manifestants pro-vie puis s’en prennent aux policiers venus protéger les manifestants, juillet 2013.

– En novembre 2013, à Cologne en Allemagne, des mahométans attaquent des manifestants pacifiques qui protestaient contre les persécutions anti-chrétiennes dans le monde. La police assiste aux émeutes sans bouger. Finalement, après lorsque c’est un cameraman qui est attaqué, les policiers consentent enfin à protéger les Chrétiens.

– Deux prêtres parisiens tabassés par 5 « jeunes » qui étaient en train de détruire des poubelles publiques, décembre 2013.

Vient ensuite la longue litanies des exactions, attentats aux moeurs, sacrilèges, blasphèmes, etc. produits par les chiennes en chaleur type « femen »…inutile de les rappeler ici, tout le monde les connaît.

Le rapport fait ensuite l’éloge de la « liberté religieuse », qu’il présente évidemment comme un bien, méconnaissant totalement que cette chose est pour Dieu purement et simplement une abomination…il ne doit y avoir de liberté de culte public que pour la vraie religion, mais le rapport étant le fait de conciliaires, il ne faut pas attendre de leur part quelque sursaut d’intelligence ou de rectitude intellectuelle sur le sujet.

De manière pragmatique, seul aspect qui nous puisse intéresser ici en tant que Catholiques, le rapport relève, page 33, « 41 lois contre les Chrétiens, réparties dans 14 pays, en 2012 ».

Ces lois sont regroupées en  catégories :

1) Atteinte à l’objection de conscience

2) Atteinte à la liberté de parole

3) Violation de la liberté de s’assembler

4) Brimades des Chrétiens devant la loi civile, parce qu’ils sont Chrétiens.

5) Atteintes aux droits des parents

Suit une liste (non exhaustive !!) de faits :

JANVIER 2013 – Le gouvernement français parle de « pathologie religieuse » concernant les Catholiques. – La British Airways met à la porte un employé parce qu’il portait une croix – Une infirmière se voit interdire de porter une croix. – refus de l’objection de conscience de greffiers et personnels de justice d’enregistrer des « mariages » d’invertis. – La Croatie rend illégale l’opposition de parents qui refusent l’éducation pornographique dispensée par l’école publique. – un enfant français puni pour avoir refusé de mémoriser un verset du coran.

MARS 2013 – exactions policières contre les manifestants de la « manif pour tous », et mensonge de l’Etat et des merdias aux ordres sur le nombre de manifestants

AVRIL 2013 – Irlande du nord : un imprimeur poursuivi pour avoir refusé d’imprimer une revue pornographique. – persécution par l’Etat suédois d’une famille qui instruit ses enfants à la maison – violences policières contre les manifestants de « la manif pour tous », gazage de bébés, etc. – R.U. : un professeur est expulsé et interdit d’enseigner pour avoir dit à ses élèves que selon la Bible, la sodomie est un péché.

MAI 2013 : – le ministre espagnol de l’éducation nationale ordonne la suppression de tous les termes religieux du vocabulaire (Noël, Pâques…) – la Suède confirme l’interdiction légale de faire l’école à la maison – la Suède et la Belgique autorisent l’avortement des mineurs sans le consentement des parents – l’Allemagne confirme l’interdiction légale de faire l’école à la maison. Idem pour la Slovaquie. – Autriche : les pharmaciens dénoncent l’interdiction d’objection de conscience dont ils sont victimes (concernant la délivrance de préparations abortives) – Idem en Belgique, Irlande, Pologne – Belgique et Irlande :  refus de l’objection de conscience des maires et adjoints d’enregistrer des « mariages » d’invertis. – Pas de clause d’objection de conscience pour les pharmaciens français. Pronostic également mauvais quant aux médecins : certains voudraient que leur soit également nié le droit à la conscience. – Suède et Norvège : aucune liberté de conscience pour aucun professionnel de santé – Suède : renforcement des mesures judiciaires à l’encontre des opposants au régime, notamment sur l’éducation obligatoire et ses implications pornographiques et contre-nature. – Autriche, France, Allemagne : détournement de lois en vue d’interdire le rassemblement de Catholiques pro-vie, pénalisation en particulier des prières récitées devant les avortoirs. – Hollande : suppression des aides publiques pour les associations chrétiennes – Autriche : lois « anti-discrimination » qui interdisent de choisir la religion de la personne qu’on veut embaucher, etc. – Irlande : loi obligeant les Catholiques à rendre tel ou tel service (louer une chambre dans son gite par exemple) à des sodomites. – Belgique : l’école primaire enseigne la pornographie contre-nature et affirme que la morale catholique (cite St Thomas) est répréhensible parce qu’elle « discrimine » les invertis. – Suède : prison ferme et enlèvement forcé des enfants pour les familles refusant l’éducation pornographique dispensée à l’école. – France : réaffirmation de la loi de 2004 condamnant le fait de critiquer la sexualité contre-nature. – Peillon déclare qu’il faut détruire la religion Catholique pour la remplacer par « la religion de la république »

JUIN 2013 – Nouvelles exactions de la police contre les manifestants de « lmpt », emprisonnements abusifs, tabassages, etc. – R.U. un prêcheur de rue est arrêté pour avoir prêché contre la luxure

AOUT 2013 – La Suisse prévoit de changer son hymne national pour en éliminer … Dieu – l’Allemagne retire 40 enfants de 16 familles parce qu’elles sont Chrétiennes

SEPTEMBRE 2013 – Berlin interdit la célébration publique de Noël, les décorations de rues, etc. – les parents allemands emprisonnés

Le rapport termine par la dénonciation des nombreux blasphèmes perpétrés par « l’art » moderne (pièces de théâtre, peinture/sculpture,…)

Enfin, les rédacteurs proposent des « solutions », assez hilarantes, qu’on pourrait résumer ainsi « dites, les méchants, ce n’est pas bien d’être méchants, il faudrait essayer d’être un peu gentils, hein ? »

En conclusion, ce rapport n’a de valeur que par le recensement des actes de haine anti-chrétienne les plus marquants de l’année 2013, les prémisses, analyses, et conclusions étant totalement faussées par le conciliarisme-drouadlhommisme des auteurs.

Lien vers le rapport (pdf) :

 http://www.intoleranceagainstchristians.eu/fileadmin/user_upload/Report_2013_on_Intolerance_and_Discrimination_against_Christians_in_Europe_Webversion.pdf

Publicités
Cet article, publié dans Persécutions, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.