Un beau specimen…

Le blog Tradition in action a entrepris depuis quelques temps le recensement de specimens particulièrement gratinés de l’Eglise conciliaire…Généralement ça vaut le détour.

Je ne puis résister à la tentation de relayer leur dernier portrait, qui donne bien le ton sur ce qui se fait de mieux actuellement dans leur égoût, égoût qui persiste à  se faire passer pour l’Eglise Catholique…

*******************************************

L’article original est ici : http://www.traditioninaction.org/RevolutionPhotos/A573-Homo_Kiss.htm

*******************************************

Le bestiau en question s’appelle le Père Michele de Paolis, c’est un salésien, et il est le fondateur de la « Communauté du Chemin d’Emmaüs », nous dit Tradition in action.

Voici maintenant ce qu’en rapporte le blog. Je traduis littéralement, en respectant majucules, guillemets, etc. 

Le pape Bergoglio baise la main d’un prêtre pro-homo (6 mai 2014) :

Bergoglio baisant la main de cette vieille ordure

Paolis, un prêtre de Foggia, dans le sud de l’Italie, est un partisan de la « théologie de la libération ». Sur sa page facebook, il se définit lui-même ainsi : « Je me sens anticlérical, c’est à dire, n’appartenant à aucune caste, aucune catégorie; je ne me sens vraiment pas appartenir à une religion officielle. J’essaie de donner la paix et la joie aux personnes qui se trouvent  dans les situations les plus dramatiques : les infidèles, ceux qui n’appartiennent à aucune église, les divorcés, ceux qui veulent avorter, les homosexuels, les désespérés, tout sorte de personnes marginalisées. Je cherche la lumière de l’Evangile dans l’Eglise sur les problèmes controversés, tels que le célibat des prêtres, l’ordination des femmes, la pédophilie, les maladies sexuellement transmissibles et l’euthanasie. »

En 2010, Paolis, avec Gabriele Scalfarotto, fondait un groupe homosexuel nommé AFeDO. Plus tard, le prêtre écrivit un article pour un groupe LGBT à Lecce : « Ceux qui veulent faire de vous des ‘hétérosexuels’, comme on dit, vous force à agir contre votre nature et vous transforment en psychopathes malheureux. Nous devons garder à l’esprit que Dieu, notre Père, veut que nous, ses enfants, soyons heureux, en faisant fructifier les don qu’il a placés dans notre ‘nature’… Vous avez le droit de chercher un partenaire…Vivez votre amour dans la joie. Et vous devez être patient avec notre mère l’Eglise. Son attitude envers les homosexuels changera. Dans cette direction, nombres d’initiatives ont déjà démarré. »

Dans un autre essai, Paolis écrivait concernant l’homosexualité : « Nous devons libérer notre pensée d’un danger: le fondamentalisme, c’est à dire, le fait de prendre littéralement ce que dit la Bible. L’obéissance nouvelle à l’Evangile est libre, responsable et consciente. Au lieu de gaspiller l’énergie dans des polémiques religieuses sans fin, elle a pour but une nouvelle spiritualité Chrétienne, d’acceptation joyeuse de vous-mêmes, tout en étant reconnaissant envers Dieu et en sachant que l’amour homosexuel est Son don, et qu’il n’est pas moindre que l’hétérosexuel. »

***************************************

Je ne suis pas certaine qu’un commentaire s’impose…je crois que je vais donc aller vomir.

 

Publicités
Cet article, publié dans Conciliaires, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.