Dieudonné reprend du poil de la bête

Il est costaud le gars, quand on voit le lynchage et les persécutions qu’il subit de la part des dégénérés du gouvernement et des merdias…

On peut regretter la grossièreté de ses propos, mais aussi comprendre que passé un certain stade, franchi depuis longtemps, il n’est plus possible de parler avec le moindre respect à des personnes qui n’ont aucun respect d’elles-mêmes comme sont un Valls ou une Taubira.

C’est d’ailleurs leur faire déjà bien de l’honneur que de parler d’elles, mais enfin, on peut se donner la peine d’en dire deux mots.

 

Entre une Taubira, qui reproche au peuple de la traiter de guenon, alors que :

1/ ces gens-là revendiquent sans cesse l’idéologie évolutionniste, et sont à la recherche du chaînon manquant…
2/ si elle se comportait comme un être humain, personne n’aurait eu l’idée de lui jeter des bananes : si elle avait la moindre dignité, et ne faisait pas la promotion de la dépravation (qu’elle porte sur le visage, d’ailleurs), et qui plus est des moeurs contre-nature, nul ne l’aurait jamais comparée à un singe…
3/ je me suis laissé dire que cette folle-furieuse aurait été exorcisée, à distance (et en vain, hélas, comme on peut le constater), si bien qu’à sa place, je serais plutôt contente que les gens se contentent de me nommer « guenon » au lieu de « possédée »

 Photomontage-Taubira-singe-1

Un Peillon, qui est un sataniste revendiqué, et qui s’est ridiculisé avec sa copine gouinette en mentant ouvertement devant la France entière concernant « l’idéologie du genre »,

 Vincent_Peillon

Et enfin, un Valls dont le cas relève de la psychiatrie, (dans un pays normal, en ordre, l’individu aurait depuis longtemps été interné en clinique pour schizophrénie à tendance paranoïaque), qu’on voit partout, la bave aux lèvres, éructant sa haine à jets continus contre tout ce qui ne pense pas comme lui – comportement narcissique typique, soit dit en passant – …

 valls

Je crois qu’assurément, avec des désaxés pareils, dont le seul but est de détruire les derniers vestiges de la religion catholique et de transformer dans la foulée  la France en un gigantesque lupanar, c’est un exorcisme collectif qu’il faudrait !

 

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.