L’hôpital qui se moque de la charité…

Lu aujourd’hui sur le blog Christ-Roi  :

Bonnets rouges : «Il n’y a pas de droit qui naisse de la violence» (Benoît Hamon) Ah non, et la révolution dite « française » c’est quoi ?

https://i2.wp.com/s3.vidimg.popscreen.com/original/14/eG5sZzBpMTI%3D_o_vrit-du-gnocide-venden-europe1-reynald-seicher.jpg

Le ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon, interrogé ce mercredi matin sur France 2 à propos des Bonnets rouges qui ont lancé mardi soir (5 novembre) un ultimatum au gouvernement menaçant de préparer « de nouvelles actions » si l’écotaxe n’est pas « officiellement supprimée » avant mercredi midi, c’est-à-dire aujourd’hui, a déclaré :

«Il n’y a pas de droit qui naisse de la violence».

 Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/11/06/20002-20131106ARTFIG00309-ecotaxe-l-etat-rejette-l-ultimatum-pose-par-les-bretons.php

Ah non ? Et la révolution dite française et les cinq « républiques » qui ont suivi, fondées sur un génocide, c’est quoi ?

Quand la violence est pilotée par des petits clubs maçonniques oligarchiques parisiens, comme en 1789…, la violence révolutionnaire est légitime car réalisée au
nom des « droits de l’homme » et que l’on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs (c’est ce qu’ils disent!…) Vous comprenez braves gens, «  la fin sanctifie les moyens » ! Comme disait un de leurs ancêtres oligarques…

L’h81% des victimes du Tribunal révolutionnaire étaient issues du peuple (Tiers-Etat), les kapos genre Benoît Hamon applaudissent. Par contre quand la révolution émane du peuple réel, comme aujourd’hui avec les Bonnets rouges et que les élites oligarchiques n’ont pas pu récupérer, là, soudainement, la révolte n’est plus légitime… Il faudrait savoir !

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Ripoublique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.